L’art de l’à-propos et autres plaisirs citadins (Bruxelles edition)

Parce que le sort m’a lancé des perles en pleine moule (argot bruxellois pour désigner la figure que j’invente ad hoc, sans vergogne ni culot), je me dois d’honorer le pacte tacite que j’ai signé d’un sang d’encre avec mes fidèles lectrices et lecteurs, et afficher ici les noms de commerces, rues et autres points d’intérêt belges qui, pour diverses raisons, goûtent drôle sur ma langue de Québécois.

1. Appeler sa clientèle par son nom

Griffé Gurda

2. Visiblement, son travail est bien connu, il n’a besoin d’afficher que le numéro de téléphone sur le camion.

Who de Man?

3. De quoi se rincer l’oeil

For Your Eyes Only

4. Fresh cock with nuts

I will have a little bit, please.

5. Ne passez pas par quatre chemins

Où la circulation coule de source.

D’autres suivront.

Advertisements

2 thoughts on “L’art de l’à-propos et autres plaisirs citadins (Bruxelles edition)

Laissez un commentaire - Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s